Moulin des Chânières - Vairé
facebook

Espèces protégées

Les "clandestins" du hameau des Chânières, Vairé

Dans la continuité de notre action en faveur de la biodiversité locale,
nous répertorions toutes les espèces protégées du hameau des Chânières et de ses environs

Une faune protégée riche et variée...

Toutes les espèces sont précieuses, à l"heure où la biodiversité est grandement menacée, c"est toute notre chaîne alimentaire qui est concernée.
Il est urgent de modifier nos comportements : chaque être vivant joue un rôle dans ce fragile équilibre.

Depuis les travaux entrepris aux Chânières en 2017, alors même que le permis de construire fait l"objet d"un recours administratif, on déplore la destruction directe de l"habitat des espèces suivantes : chouettes (chevêches et effraies), choucas des tours, faucon crécerelle, pipistrelles communes. Des nichées d"hirondelles étaient également des habituées des lieux.

De plus, les nouvelles habitations, très éclairées, et ne respectant pas les nouvelles règlementations, génèrent de la pollution lumineuse,
nuisible aux espèces et aux continuités écologiques.

CR EN VU NT LC
En danger critique En danger Vulnérable Quasi-menacé Préoccupation mineure


RAPACES NOCTURNES
LC LC LC LC
Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours
Le hibou moyen-duc
Certains jours, il nous arrive d"échanger quelques cris avec lui. Si vous l"imitez correctement, il vous répondra !
L"effraie des clochers
Un look trop particulier pour passer inaperçu, d"où son nom de "Dame blanche".
En forte régression ces dernières années, à cause de la disparition de leurs sites de nidification (principalement les habitations rurales), tout comme pour le choucas des tours.
La chouette Chevêche
Tous les ans, au tout début du printemps, elle-aussi construisait son nid dans un creux en surplomb pour y faire éclore une couvée de 4 à 8 oeufs.
La chouette hulotte
Elle évolue plutôt dans les sous-bois environnants et ne se montre qu"occasionnellement à découvert.
hibou moyen-duc Merci Pixabay : BariTos1606 chouette effraieMerci Pixabay : pen_ash chouette chevà™che chouette hulotteMerci Pixabay : Kdsphotos
RAPACES DIURNES CORVIDÉS
NT LC LC LC
Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours
Le faucon crécerelle
Régulièrement, il venait nicher dans une anfractuosité pour donner naissance à ses petits : une nichée compte 3 à 6 oeufs.
L"épervier d"Europe La buse variable
Très reconnaissable à son cri strident, on détecte sa présence de loin.
Les choucas des tours
Ils étaient au nombre de 6 couples minimum avant le début des travaux. Depuis le rebouchage des pigeonniers, ils ont erré un bon mois, cherchant leur nid, avant de se décider à partir. Ils reviennent parfois, espérant trouver à nouveau le gite et le couvert.
faucon crécerelleMerci Pixabay : bodsa épervierMerci Pixabay : Frenchy buse variableMerci Pixabay : Bloempje Choucas des toursMerci Pixabay : Kdsphotos
PICIDÉS, UPUPIDÉS, ARDÉIDÉS
LC LC LC LC
Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Proximité immédiate
Le pic vert
Très discret pourtant, c"est lorsqu"on l"entend cogner que l"on détecte sa présence. Cet élégant volatile ne se laisse cependant pas facilement approcher.
Le pic épeiche
Encore plus discret que son cousin, le surprendre est un réel enchantement, même si la rencontre est de bien courte durée !
La huppe fasciée
Cette visiteuse est reconnaissable à son odeur particulière. Très sauvage, elle s"enfuit au moindre bruit.
Le héron cendré
Ses visites sont assez rares et sont plutôt confinées autour des étangs voisins.
pic vert pic epeiche Merci Pixabay : Capri23auto huppe fasciée Merci Pixabay : dimitrisvetsikas héron cendré
PASSEREAUX
EN NT NT LC LC LC
Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours
Le tarier des prés
On a eu la chance de pouvoir l"observer, bien que très rarement, il y a quelques années. Vu son statut, nous espérons qu"il en reste quelques individus dans le coin.
Le chardonneret élégant
Ce n"est pas la discrétion qui les étouffe: eux débarquent sans prévenir avec toute la famille, et qui plus est, en piaillant à tous les vents : il n"empêche, c"est toujours un vrai bonheur de les recevoir !
Le verdier d"Europe
Cousin du chardonneret, il a une allure semblable avec son bec trappu, spécifique des mangeurs de graines. Sa couleur, cependant, lui est caractéristique.
La mésange charbonnière
Celle-ci est encore très présente dans la zone, bien qu"elle ait à se méfier des nombreux chats qui rôdent alentour.
La mésange bleue
Egalement toujours au rendez-vous printanier, elle s"active régulièrement. Peu craintive, il est aisé de l"observer lorsqu"elle se gave des gousses fraîches de notre Gleditsia.
Le rougequeue noir
tarier des présMerci Pixabay : Kathy2408 chardonneretMerci Pixabay : jLasWilson verdierMerci Pixabay : Kathy2408 mésange charbonnière
mésange bleue
rougequeueMerci Pixabay : jggrz
LC LC LC LC NT LC
Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours
Le pinson des arbres La bergeronnette grise L"accenteur mouchet Le rossignol philomèle L"hirondelle de cheminée
"Leur disparition est vertigineuse" : pas seulement à cause des pesticides, mais aussi du fait de la disparition massive de leur habitat (granges).

Source
La fauvette à tête noire
pinson

bergeronnette grise
accenteur mouchetMerci Pixabay : Kathy2408 Luscinia megarhynchos TicinoMerci Wikimedia hirondelle de cheminéeMerci Pixabay : Plukje fauvette à tà™te noireMerci Pixabay : arounaphotos
INSECTES
LC LC LC LC
Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours
Le flambé La grande tortue Le grand paon de nuit Le méloé printanier
flambé
grande tortue
grand paon de nuit Merci Wikimedia Méloé printanier (Meloe proscarabaeus) Merci Wikimedia
AMPHIBIENS
NT NT NT LC LC
Proximité immédiate Proximité immédiate Proximité immédiate Proximité immédiate Les Chânières & alentours
Le triton marbré La rainette arboricole La grenouille verte Le triton palmé La grenouille agile
Triton marbré rainette Lapin de GarenneMerci Pixabay : Couleur Triton palmé grenouille agile
REPTILES
VU LC LC LC LC LC
Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours
La vipère aspic
Sa morsure est très dangeuse, c"est donc avec raison qu"elle effraye. Elle est cependant moins souvent fatale que la piqûre de guêpe, par exemple.
Le crapaud commun
Ce mal-aimé de notre jardin lui est pourtant bien utile : il se nourrit entre autre de limaces, ennemies des pousses tendres du potager.
Le lézard des murailles
Certes, celui-ci tout le monde le connaît : remarquable par sa vivacité et son agilité à se déplacer, ce petit reptile courant, fréquent dans nos campagnes, bénéficie toutefois d"une mesure de protection.
Le lézard vert
Je ne suis en général pas très fière lorsque je l"aperàois au milieu du feuillage. Ce reptile est imposant de par sa taille, sa vivacité et sa robe presque fluorescente.
La couleuvre à collier
Planquée au milieu des renoncules aquatiques, cette créature peut paraître effrayante, elle est pourtant tout à fait inoffensive.
L"orvet fragile
crapaud crapaud Lézard des murailles lézard vert couleuvre à collier orvet fragile
MAMMIFÈRES
NT LC LC LC
Les Chânières & alentours Proximité immédiate Les Chânières & alentours Les Chânières & alentours
Le lapin de Garenne
Le lièvre variable
Il se fait rare et reste toujours très sauvage. Il ne peut être confondu avec son cousin le lapin de Garenne, car son allure élancée est unique en son genre.
La pipistrelle commune
Petite chauve-souris européenne, celle-ci n"est pas non plus facile à surprendre. En hiver, elle se cache dans les recoins sombres qu"elle affectionne tout particulièrement. Insectivore, elle souffre de la raréfaction de sa réserve de nourriture.
Le hérisson d"Europe
Le plus grand danger pour lui vient des routes où ils s"aventurent souvent de nuit. De plus, l"alimentation de cet insectivore se raréfie, à tel point que les 2/3 de sa population ont disparu au cours de ces 20 dernières années.
Pétition pour la sauvegarde du hérisson
Lapin de GarenneMerci Pixabay : SauerC Lièvre variableMerci Pixabay : Oceans_Jewel Pipistrelle Commune
hérisson commun


Commentaires


Commentez cet article
Nom  
Commentaire



POUR LA PROTECTION EFFECTIVE DES ZONES NATURELLES, LA PÉTITION EST TOUJOURS EN LIGNE :
Merci d'avance de vos soutiens !

L'auteur du site se dégage de toute responsabilité concernant l'exactitude ou l'exhaustivité des informations fournies. Il ne saurait être tenu pour responsable des éventuels dommages causés par l'utilisation de celles-ci, compte-tenu de l'absence d'intention manifeste de sa part.
Il est fortement conseillé, avant d'entamer une procédure juridique, de se faire assister d'un avocat.